Moulage par injection en canaux chauds

Moulage par injection en canal chaud

L’impératif de réduction des déchets a amené un développement important des systèmes à canaux chauds. Le principe consiste à faire circuler la matière de la buse jusqu’à l’empreinte, par un conduit chauffé, dans lequel la matière ne se solidifie pas. On évite ainsi de produire des carottes dont le recyclage est onéreux. Il existe deux grandes familles de canaux chauds :

CANAUX ISOLES :

moulage par injection

Ils sont aussi appelés canaux chauds en bloc froid. Le chauffage est assuré par des éléments noyés dans la matière. La gaine solide refroidie au contact du moule sert d’isolation et empêche la solidification à cœur de l’écoulement. La stagnation inévitable de la matière fondue restreint l’utilisation de ce type de canaux aux matières peu sensibles à la dégradation (styrèniques et polyoléfine essentiellement). En cas de pollution des canaux, une surchauffe (+ 60 °C) renouvelle partiellement la gaine solide.

CANAUX CHAUDS EN BLOCS CHAUDS

Plusieurs familles de conception existent et, dans tous les cas, la matière circule dans un canal dont les parois sont à température de transformation. De ce fait, il existe peu de zones de stagnation de la matière fondue, ce qui permet de transformer quasiment toutes les matières. Cependant, la différence de pressions élevées dans les canaux, augmente la complexité de l’outillage, et par conséquent son prix. La limite de pression d’injection sera réglée à 50 % du maximum lors du démarrage du moule car un surdosage accidentel risque de détériorer les blocs chauds. Pour purger les canaux, la pression sera aussi réduite. 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

VOUS AIMEREZ AUSSI!

OUTILLAGE

PROTOTYPES

Devis Gratuit

Vous pouvez à tout moment nous envoyer une consultation grâce à notre formulaire